ArtItalieReligion10 septembre 2022Giuliano Collina illustre la Divine Comédie

La Cathédrale de Côme présente une exposition d’œuvres du peintre Giuliano Collina illustrant la Divine Comédie de Dante.

Le texte de présentation de l’exposition indique que « Giulano Collina a réalisé 112 tableaux créant une séquence de représentations parallèles au texte de Dante.

« Ils évoquent les mondes souterrains, ceux de l’attente et celui de la béatitude éternelle. Ce sont des mises en situation émotionnelles, colorées, évocatrices, avec des représentations des lieux dans lesquels se meuvent les personnages rencontrés par Dante dans le voyage de l’Enfer au Purgatoire jusqu’au Paradis. »

La forêt obscure

 

« La Divine Comédie nous raconte une extraordinaire expérience. Dante, en trois Cantiques et cent Chants, effectue un voyage à l’intérieur des sentiments et des personnes, de l’espace, la culture, l’histoire. »

« Accompagné de Virgile, il traverse l’enfer, où il rencontre le désespoir des damnés. Au Purgatoire il est accompagné par Stace (un autre grand poète de l’antiquité). Il trouve enfin Béatrice, qu’il aime, qui le conduira dans une expérience plus exaltante et complètement inimaginable, jusqu’à la rencontre finale. Dante connaît et reconnaît les âmes bienheureuses et – peut-être – il réussit à entrevoir Celui qui meut le soleil et les autres étoiles.

Dans la réalisation de son  projet, Collina utilise plusieurs techniques graphiques, du fusain noir aux huiles. Lorsqu’il représente les âmes du Purgatoire, il représente des visages  dont les yeux sont cousus de fil de fer. L’œuvre est puissante et rend actuel le chef d’œuvre de Dante.

Celui qui meut le soleil et les autres étoiles