CinémaSociétéTélévision6 décembre 2020Goliath96

Arte TV a récemment diffusé « Goliath96 », téléfilm allemand de Marcus Richardt sur la relation entre une mère et son fils retranché dans la solitude.

 Celui qui se cache dans les réseaux sociaux sous le pseudonyme de Goliath96 n’a rien d’un géant addict à l’érotisme. David (Niels Rovera-Muñoz) vit retranché depuis deux ans dans sa chambre. Son obsession : ne jamais croiser sa mère, qui vit dans la pièce en face de la sienne, de l’autre côté du couloir.

 Sa mère, Kristin Dibelius (Katja Rieman), souffre atrocement de cette absence de communication. Elle démissionne de son travail et cherche désespérément le moyen d’entrer en contact avec lui. Une ex-amie de David la met sur une piste : celui-ci serait actif sur un forum internet consacré aux cerfs-volants.

Or, la première scène du film nous montre le petit David, dix ans, jouer sur une plage avec le cerf-volant de son père. Celui-ci se volatilise : il disparaît pour ne plus jamais revenir. Kristin entre sur le forum sous un pseudonyme. Elle se documente sur la technique du cerf-volant, et un tchat s’engage sur les mérites comparés le l’aluminium et de la fibre de carbone.

 Peu à peu, la conversation prend un tour plus intime. David croit découvrir dans« Cinderella » l’âme sœur capable de le comprendre, de lui faire surmonter sa terreur du monde extérieur en lui prenant la main. Kristin de son côté voit s’effriter la coque de mensonges dont elle s’est entourée et tombe amoureuse de Jeffrey, rencontré dans un cocktail.

 Enfant, David avait déclaré à sa mère qu’il l’épouserait quand il serait devenu grand. Lorsqu’il demande à Cinderella de brancher sa webcam et de se déshabiller pour lui, la relation mère-fils flirte avec l’inceste. Lorsqu’enfin il lui propose de la rencontrer et qu’elle accepte, l’un et l’autre courent vers l’explosion.

 « Goliath96 » est un excellent film sur le phénomène de société des « hikikomoris », ces personnes qui se retirent de la société en se retirant chez eux, avec les jeux vidéos et Internet comme seuls compagnons.