CinémaIle de la RéunionTélévision20 janvier 2021La malédiction du volcan

France 3 a récemment diffusé « La malédiction du volcan », téléfilm policier de Marwen Abdallah dont l’action se situe à l’Île de La Réunion.

 Bruno de Richebourg, fils d’un riche planteur réunionnais, fait une chute mortelle d’un « rempart » alors qu’il pratique, comme chaque jour, le jogging. Il apparaît que sa chute n’est pas accidentelle : il a été poussé.

 Quelques jours plus tard, son père est assassiné d’un coup de revolver dans son bureau. Deux inspecteurs de la gendarmerie mènent l’enquête : Juliette Gentil (Catherine Jacob), qui vit dans l’île et connaît les personnes et les manières de vivre ; Zaccharia Bellême (Ambroise Michel), d’origine réunionnaise mais « fraîche-dé » (récemment arrivé) sur l’île.

Les inspecteurs sont accueillis sur le domaine Derichebourg par son intendante, Solange (Marie Denarnaud). Ils découvrent peu à peu des secrets de famille, une négociation avortée avec un collectionneur mauricien avide d’acquérir une précieuse lithographie, l’inquiétante « devineuse » Madame Karla (France Zobda).

 « La malédiction du volcan » n’est pas un grand film, mais il exploite avec succès deux caractéristiques de la culture réunionnaise : la mémoire encore douloureuse de l’esclavage, et la présence dans la culture collective d’une croyance aux esprits par la médiation de guérisseurs et de sorciers.

 Les jeux d’actrices de Catherine Jacob, futée sous une apparence bougonne, et de Marie Denarnaud, tirée à quatre épingles jusqu’à ce qu’elle s’effondre, sont remarquables.