CinémaGrande BretagneTélévision7 janvier 2022Une vie de chaton

France 5 a récemment diffusé un documentaire britannique réalisé par Jackie Garbutt en 2016, intitulé « une vie de chaton ».

 Le film suit, mois par mois, l’évolution de chatons depuis leur naissance jusqu’à l’âge d’un an, alors qu’ils sont entrés dans l’âge adulte.

 Les premiers jours de vie sont marqués par la vulnérabilité. Les chatons naissent sourds et aveugles. Ils ne se guident que par l’odorat et le toucher. Chacun a sa mamelle attitrée, marquée par son odeur. Une hiérarchie s’établit entre ceux qui se sont adjugés un téton près de la tête de la mère, avec un lait plus riche, et ceux relégués près de la queue.

Notre chatte Letchi, dessinée par une petite fille de 4 ans et demi

Les chatons découvrent l’univers qui les entoure, partagés entre la curiosité qui les meut et la crainte qui les retient. Ils développent des compétences dont les humains sont démunis : chasser, griffes et crocs dehors ; sauter et grimper aux arbres ; voir clair, même dans l’obscurité épaisse ; s’orienter grâce à la vibration des moustaches ; retrouver infailliblement le nid familial après une longue exploration.

 Ils traversent des étapes cruciales : l’adoption par une famille d’accueil, vers 2 ou 3 mois ; la stérilisation, vers 6 mois. Des mini-caméras fixées à leur collier ou dans la cage de transport filment leurs réactions lorsqu’ils sont confrontés à un univers inconnu.

 Le documentaire a été filmé chez plusieurs familles qui accueillent des chats. Plusieurs ont adapté leur maison à ces hôtes : perchoirs, arbres à chat, cavernes, tunnels… Elles sont attentives au bonheur de leur animal. Très souvent, elles adoptent deux chatons de la même fratrie, pour qu’ils soient moins dépaysés et jouent ensemble. Un parcours pédagogique est mis en place : une nouvelle pièce à découvrir par jour, préalablement ensemencée de l’odeur de l’animal.

 Le commentaire de Télérama sur « une vie de chaton » était fort négatif : le film n’était bon qu’à caresser dans le sens du poil les amateurs de vidéos de chatons sur les réseaux sociaux. Je ne le partage pas. Malgré l’habitude, les comportements de notre chatte âgée de huit ans me semblent parfois insolites. Le film de Jackie Garbutt donne à voir comment, en si peu de mois de vie, un minuscule être sans défense devient un chasseur redoutable, entre jeu et explorations, entre succès capitalisés et échecs retenus comme autant de leçons.