CinémaTélévision1 août 2022Trouble-fête

Arte-TV a récemment diffusé « Trouble-fête » (Familienfest), film de Lars Kraume (2014)

Pour célébrer les 70 ans de Hannes Westhoff (Günther Maria Halmer), un pianiste virtuose, sa seconde épouse Anne (Michela May) a convié ses trois fils et leur mère Renate (Hannelore Elsner).

Chacun  des invités a un lourd contentieux avec le patriarche. Le divorce de Renate et Hannes a été marqué par la violence et l’alcool. Hannes considère ses trois fils comme des ratés. Gregor (Marc Hosemann) est entrepreneur, mais chacune des affaires qu’il a montées a échoué lamentablement, et il est en permanent besoin d’argent. Avant même qu’il ait ouvert la bouche, son père lui demande : « combien ? »

Frederik (Barnaby Metschurat) a amené à la fête son compagnon, Vincent. Ils vivent en couple et annoncent leur intention d’adopter un enfant. « Un enfant sur catalogue », commente Hannes.

Le benjamin est Max (Lars Eldinger). Il sera le trouble-fête de cet anniversaire qu’Anne aurait voulu festif. La voiture de Max tombe dans le bas-côté, à la suite d’une faute d’attention. Aux urgences, on lui trouve une tension basse. En réalité, il est malade, très malade, en phase terminale d’un cancer qui le ronge depuis deux ans. À l’hôpital, il convainc une infirmière, Jenny (Jördis Triebel) de l’accompagner à l’anniversaire en se faisant passer pour sa petite amie.

Pendant le dîner la veille de la fête, le mépris de Hannes pour ses fils s’affiche avec violence. Jenny  prend le parti de Frederik, humilié par son père pour son homosexualité. Depuis le nazisme, il y a des choses qu’on n’a pas le droit de dire… Elle touche une corde sensible : le père de Hannes était nazi, on saura que ce dernier a été formaté par lui dans l’esprit du scorpion, qui ne peut s’empêcher de piquer en toutes circonstances.

La révélation de la maladie de Max rebat les cartes. Chacun, y compris Hannes, est confronté à l’effrayante proximité de la mort. Max dit à Jenny que la seule chose qu’il regrette est de ne pas l’avoir connue plus tôt, Jenny lui répond qu’elle aurait regretté de ne pas l’avoir connu.

Les certitudes de Hannes s’effondrent sous ses pas. Le mur de mépris et de cynisme ne peut rester debout quand se joue un drame bouleversant.

« Le trouble-fête » est un beau film, porté par la prestation d’acteurs formidables, dans les rôles de Hannes, Renate, Max et Jenny principalement.