Cinéma23 mars 2022Maigret

Maigret, film de Patrice Leconte avec Gérard Depardieu dans le rôle principal, est une adaptation de « Maigret et la jeune morte », roman publié par Georges Simenon en 1954.

Une jeune fille est retrouvée morte dans un jardin public à Paris, le corps percé de cinq coups de couteau. Qui est-elle ? Comment et pourquoi est-elle morte ? Le Commissaire Jules Maigret (Gérard Depardieu) enquête.

Maigret est proche de la retraite. Il est lourd, semble privé de désirs. Son médecin lui prescrit de ne plus fumer, et il porte sa pipe vide comme relique d’une vie qui n’a plus guère de sens. Pourtant, il s’investit intensément dans la quête de la jeune morte. Sa femme et lui ont perdu un enfant, une fille de 20 ans.

La jeune fille s’appelait Louise (Claire Antoons), elle était orpheline et était venue à Paris pour tenter sa chance. Elle était amie de Jeannine (Mélanie Bernier), une actrice fiancée à Laurent Clermont-Valois (Pierre Moure), un grand escogriffe incapable de se soustraire à l’emprise de sa mère (Aurore Clément).

Pour confondre le ou les meurtriers, Maigret utilise un leurre. Il convainc Betty (Jade Labeste) de se glisser dans la peau de Louise, d’habiter sa chambre de bonne, d’adopter sa coiffure, ses vêtements.  Un jeu de miroir tragique s’installe entre Louise, Betty et la fille perdue du couple Maigret.

Gérard Depardieu est impressionnant dans le rôle de Maigret : massif, implacable, crépusculaire, fragile, presque pathétique.